Les Acariens

Les acariens sont de minuscules animaux. Ils ont 4 paires de pattes et appartiennent à la famille des Arachnides. On recense plus de 50 000 espèces différentes d’acariens.
Seules quelques espèces sont à l’origine d’allergies. Les acariens les plus courants dans nos maisons sont connus sous les noms de Dermatophagoides pteronyssinus et Dermatophagoides farinae. Ils appartiennent à la famille des Pyroglyphides (acariens de la poussière).

Ce ne sont pas les acariens eux-mêmes qui causent l’allergie, mais plutôt leurs déjections et sécrétions.

On trouve la plupart des acariens dans les lits. C’est là qu’ils trouvent leur milieu de vie optimal (environnement humide et chaud, nourriture grâce à nos desquamations). Leur cycle de vie est court, mais ils se reproduisent très vite.
Une mesure efficace pour se protéger des acariens réside dans l’utilisation pour la literie de housses antiacariens (ou encasings) ou de duvets et oreillers antiacariens.

L'habitat naturel des acariens

Les acariens vivent et se reproduisent dans des milieux chauds (25°C) et humides (+ de 50 % d'humidité relative). Ainsi, on les retrouve dans les régions humides du globe, mais aussi sous les climats tempérés à l’intérieur des maisons, dans la poussière de maison, la literie, les meubles rembourrés, la moquette, les tapis, les rideaux, les draps, les peluches...

Connaissez votre allergie

Les allergies aux acariens sont dites allergies perannuelles : elles se manifestent tout au long de l'année. Cependant, il existe des périodes de l'année où les symptômes sont plus importants. Notamment au début de l'automne, nos environnements sont plus confinés : nous ouvrons moins nos fenêtres, nous mettons en route les circuits de chauffage. De fait, la température et l'humidité ambiantes augmentent. Tous ces éléments réunis favorisent la prolifération des acariens.